• Lun. Lug 4th, 2022

Nouvel art Exclusif

Informations sur l'art et la culture

Adele Ceraudo fait don de l’œuvre “Green Frida” à la Fondation de Rome

Adele Ceraudo fait don de l’œuvre “Green Frida” à la Fondation de Rome

ROME, mars 2022 – L’artiste Adele Ceraudo (1972, Cosenza ; vit et travaille à Milan)
fait don de l’œuvre intitulée “Green Frida” à la Fondation de Rome.

Un acte de confiance dans la capacité de la Fondation à résister aux crises passagères et aux intempéries, et donc à perdurer dans le temps, transmettant à la postérité l’art et la culture du XXe siècle, ainsi que la créativité des artistes contemporains.


Grâce à l’approbation de l’œuvre par le professeur Emmanuele Francesco Maria Emanuele, président honoraire de la Fondation de Rome, l’œuvre a été exposée dans les espaces de la Fondation et va augmenter la déjà riche collection d’œuvres d’art de la Rome.

Fondation, fruit d’une politique prudente et clairvoyante d’acquisitions et de donations.


En effet, elle est née sous l’impulsion du Prof. Emmanuele F.M. Emanuele, la collection d’art de la Fondation représente l’une des collections les plus importantes du panorama artistique italien et offre une vision ouverte et complète des écoles picturales italiennes : des témoignages les plus anciens offerts au XVe siècle, à l’art contemporain, sans exclure aucun des les expressions du monde d’aujourd’hui, comme le Street Art.


Le portrait offert par l’artiste de Cosenza Adele Ceraudo représente Frida Kahlo, icône internationale de l’art et symbole de la liberté et de l’indépendance des femmes. Modèle de force, de tempérament et de style.


En fait, la vie du peintre mexicain est devenue un exemple pour toutes les femmes de la façon dont la souffrance et la douleur peuvent être acceptées, les transformant en art, couleur, poésie. Une vie de tests constants que Kahlo, expérimentatrice et révolutionnaire, a réussi à transmettre et à représenter sa plus grande passion à travers l’art.


Frida Kahlo est une femme qui a su imposer sa pensée en restant toujours fidèle à ses sentiments et en transformant la douleur en beauté.

Tout comme la peinture de Frida représente la réappropriation d’elle-même, des cicatrices et des douleurs de chaque femme, les œuvres d’Adele Ceraudo dépeignent également les expériences et les luttes de chaque femme.


Adele Ceraudo s’interroge sur elle-même et sur les autres et, à travers son corps, exprime la passion de la vie, le désir de liberté, le désir d’aller à l’encontre des stéréotypes qui enferment les femmes dans des rôles et des codes comportementaux prédéfinis.


Avec le choix de cette œuvre, Adele Ceraudo veut souligner l’importance de « transformer le poison en médicament », la souffrance en opportunité.


La pandémie a fait irruption de manière inattendue et dévastatrice dans nos vies, révélant des nœuds non résolus et inconsciemment obscurcis, générant douleur et souffrance.

L’art, la beauté, la culture, la poésie, la musique sont les seules capables de transformer et de régénérer le monde. Avec ce don, la Fondation Rome et Adele Ceraudo adoptent ce message.

SERVICE DE PRESSE & RP
Paola Dongu | PD et associés
paola.dongu@pdassociati.com
Foule. +39 348 2595888

Adele Ceraudo fait don de l’œuvre “Green Frida” à la Fondation de Rome